LE DROIT DE CHOISIR SES SEINS.GROS POURQUOI PAS ?

Dans son essai intitulé, Le Sein. Une histoire, Marylin Yalom montre que les seins n’ont jamais appartenu aux seules femmes. Elles ont appartenu tour à tour, à leurs enfants, à leurs époux, leurs amants, et même à la société toute entière, et ne devient le sein de la femme que lorsqu’elle est atteinte d’un cancer et qu’il faut se reconstruire.

images

Mais c’est derrière nous cette époque où la femme se voyait imposer le devoir de n’utiliser ses seins que pour nourrir l’enfant, tandis que certains seins servent ailleurs, dans des maisons closes, auprès des maîtresses, à séduire, à offrir du plaisir, au détriment de l’autre femme réduite à son rôle de mère-nourricière. C’est fini d’attendre, d’espérer, un cancer pour s’offrir ses propres seins, pour se les approprier. Vous avez le droit de choisir vos seins, de les vouloir gros. Alors, faites-le.

Si vous décidez de le faire, voici ce qu’il faut savoir.

Certaines parmi vous attendent, espèrent tous les jours depuis leur puberté de voir grossir leur poitrine un peu plus. Vous pouvez toujours continuer à prier. Sauf que ça n’arrivera pas. Vous souffrez d’une hypoplasie mammaire, c’est-à-dire d’une insuffisance de croissance. Vous êtes sans doute dans une bien meilleure posture que celle qui n’en a pas du tout. Imaginez sa tête dans la rue quand on lui dit : « bonjour monsieur », « désolé monsieur », etc. Et surtout la tête de celui qui se rend compte qu’il vient de se tromper. Dans ce cas, on parle d’aplasie mammaire. Certaines par contre ont vu se dilater, et se vider le contenu grandulo-graisseux de leurs seins, ce qui s’appelle, une atrophie mammaire.

Seins

 

Quelle que soit le raison motivant votre choix d’agrandir et d’arrondir les courbes de votre poitrine, cela n’incombe qu’à vous, mais votre décision doit être longuement réfléchie.

Car une fois au bloc opératoire…

On vous propose deux types de prothèses en silicone : rondes ou ovales. Après s’être assuré que vous avez arrêté de fumer un mois avant l’intervention, et qu’une quinzaine de jours auparavant vous n’avez pas pris d’aspirine, le chirurgien va vous faire une incision soit : soit la partie inférieure de l’aréole (péri-aréolaire) soit sous le sein (sous-mammaire) soit sous le bras, ce qui lui permet d’enfiler les prothèses. N’ayez crainte, il n’y a pas de douleur, puisqu’il vous anesthésie (générale) au départ. Après 1h30 sans doute, tout sera fini. Et il vous aide à enfiler votre soutien-gorge modelant.

Et après ?

Une semaine de repos, et vous voilà prête à repartir poursuivre d’autres rêves. Croisez les doigts pour ne pas être victime d’une infection. Ce serait chiant d’attendre 6 mois encore pour le refaire. Sinon, 2 mois après, vos nouveaux seins déjà appréciés après l’opération, sont définitivement à leur place. Et comme Albert Mérat dans son Sonnet des seins, certains vous diront :

Blanches sérénités de l’océan des formes,

Quelques fois je vous veux, sous les muscles énormes

Géantes et crevant le moule de mes mains

Alors, choisissez le bon chirurgien, et laissez-vous tenter par l’aventure. En parlant d’aventure, pourquoi ne pas sauter dans le premier avion vers la Tunisie qui offre des prix exceptionnels pour une plastique de fer ?

 

 

 

 

admin

About admin

This is author biographical info, that can be used to tell more about you, your iterests, background and experience. You can change it on Admin > Users > Your Profile > Biographical Info page."